Un scandale : la lenteur des permis d'urbanisme

  • D'après la confédération de la construction, pour chaque projet de construction en Belgique, une somme de 7500 € serait perdu suite à la lenteur des administrations qui doivent délivrer les permis d'urbanisme.
  • Leur truc favori est de vous dire que le dossier est incomplet.
  • Le truc à retenir pour les architectes serait alors de n'introduire que l'annexe 20 pour demander un permis d'urbanisme. Vous obtenez alors un numéro de dossier obligatoirement et les délais commencent !

L'article de la Libre Belgique

L’Upsi, l’Union professionnelle du secteur immobilier, qui regroupe développeurs immobiliers et autres entrepreneurs (représentant quelque 150 membres), semble avoir décidé de montrer comment rendre le logement abordable "en évitant de solliciter budgétairement davantage les pouvoirs publics"; autrement dit, d’expliquer comment faire baisser le prix du neuf, qui peut paraître élevé. Et, dans la foulée, de casser l’image négative que le grand public peut se faire des promoteurs. Lire la suite...

La réaction de l'ARALg

Nous souhaitons collationner anonymement vos expériences heureuses ou malheureuses de demande de permis d'urbanisme en général.

  • Quels bâtons vous a-t-on mis dans les roues?
  • Quel délai fut le plus long ou le plus court? Dans quelle commune?
  • Quelles pièces manquent dans les dossiers déposés? Ces pièces sont-elles des demandes particulières des communes hors CWATUPE?
  • Quelles justifications vous adresse-t-on en cas de dépassement du délai?
  • Quelles relations avez-vous en général avec les administrations communales et avec l'urbanisme provincial?
  • Avez-vous facilement rendez-vous avec ces administrations? Avez-vous un rapport de ces réunions?
  • Vous est-il déjà arrivé de vous voir opposé un refus de permis, alors que l'avant-projet discuté avec l'administration avait été accepté?
  • Etc.

Utilisez notre formulaire ci dessous. Il est anonyme pour garantir la confidentialité de vos plaintes. Lachez-vous ! Confessez-vous ! Il en va de notre crédibilité auprès de nos clients et aussi d'un manque à gagner pour bon nombre de parties.



Participez à notre enquête

Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.


© 2016 - ARALg

Auteur : Jean Glaude