La production d'eau chaude dans une maison

Etudes et consultance en énergie

L'avis d'un consultant en énergie. Très bon résumé. C'est écrit pour le gaz, mais c'est bon à prendre pour d'autres énergies.

Pour l'eau chaude sanitaire, voici les choix possibles :

  1. chauffe-eau gaz instantané (type bulex si on préfère) : donc pas de ballon de stockage
  2. chaudière pour le chauffage qui fait l'eau chaude en instantané (même chose que le bulex) : pas de ballon
  3. chaudière pour le chauffage qui fait l'eau chaude sanitaire en instantané + ballon tampon
  4. chaudière pour le chauffage qui fait l'eau chaude sanitaire avec ballon de stockage

(1) et (2) c'est équivalent sauf que on n'a besoin que d'un seul système pour le chauffage et l'eau chaude dans le 2ème cas
Quelle est la différence entre instantané, instantané avec ballon tampon, ballon de stockage :

  1. Si on prend le (1)ou le (2), l'eau chaude est préparé en direct et donc il y un certain délai entre la demande au point de puisage (évier de cuisine, douche) avant l'arrivée de l'eau chaude qui est plus ou moins long en fonction de :
    1. montée en T° de l'eau (c'est rapide)
    2. la distance entre la chaudière et le point de puisage
  2. Pour le cas (3), c'est le même principe, c'est toujours en instantané sauf que on a un petit ballon tampon qui permet de directement injecter de l'eau chaude dès qu'il y a la demande, la chaudière prenant le relais en instantané. Inconvénient, on maintient un volume d'eau à 60° en permanence.
  3. Le cas (4), c'est le système que vous avez actuellement, la chaudière ne fonctionne pas en instantané pour la production de l'eau chaude mais réchauffe l'eau d'un ballon qui est ensuite disponible. Lorsque le ballon est vide, il n'y a plus d'eau chaude. Les pertes de stockages sont plus importantes et on doit quand même attendre que l'eau chaude arrive.

Pour les cas (1), (2) et (3), on a de l'eau chaude à volonté.

*****

Ce qui est important pour limiter les pertes en eau chaude sanitaire :

  • Réduire la distance entre la production (chaudière ou chauffe-eau) et les points de puisage au maximum (cuisine, salle de bain). L'impact est très important. Contrairement à ce qu'on pense généralement, dans les calculs, on considère que les pertes de distribution sont plus importantes vers la cuisine car le profil de puisage vers la cuisine c'est beaucoup de petits puisages et donc à chaque fois, on perd l'eau contenue dans les conduites alors que pour la salle de bain on consomme plus d'eau mais généralement en une seule fois.
  • Pas de boucle de circulation : votre chauffagiste propose de mettre une boucle sanitaire car les points de puisage sont loin de la production. Cela permet d'améliorer le confort car dans ce cas l'eau chaude est immédiatement disponible à tous les points de puisage de la boucle. Mais c'est catastrophique au niveau de pertes de distribution : on a de l'eau chaude qui circule dans cette boucle en permanence auquel s'ajoute la consommation électrique du circulateur de la boucle.
  • Si possible mettre le système de production dans la volume protégé (volume de chauffe et de vie)
  • Système de production de l'eau chaude performant
  • Limiter le stockage de l'eau car engendre des pertes.
  • Si les distances entre l'abri et certains points de puisage sont trop longues, je conseille d'envisager de délocaliser une partie de la production ECS (eau chaude sanitaire). Je pense surtout à la cuisine et à la salle de douche à l'arrière.

Pour le panneaux solaires, pourquoi pas (faudrait vérifier l'ombre de la maison) mais c'est pas le plus rentable pour moi surtout avec une production d'eau chaude au gaz qui est ce qui a de plus performant. La priorité c'est de réduire la distance production - puisage.

Écrire commentaire

Commentaires : 0