BUDERUS nous rend visite

La société BUDERUS bien connue des architectes pour ses chaudières est venue ce 4 février 2014 nous présenter leurs dernières nouveautés. Cette société existe depuis 285 ans et BOSCH sort chaque jour 3 à 4 brevets, signe d'un développement et d'une recherche permanente.

1) Les chaudières

  • En fait, les chaudières Junkers et BUDERUS font à présent partie du groupe mondial BOSCH. Ces produits ne sont pas en vente chez les grossistes, mais uniquement via les installateurs, gage d'une bonne mise en oeuvre.
  • Tous les produits à base de fonte ou fonte d'aluminium ont une carrosserie bleue, les autres pour le gaz ont une carrosserie blanche.
  • Il n'existe pratiquement plus qu'une chaudière gaz ou mazout sans condensation, toute la gamme étant à condensation. Ce principe qui permet de récupérer la chaleur de condensation des fumées sortant à 80°, fait économiser ± 11 % de la consommation d'énergie primaire. Les cheminées doivent évidemment être adaptées à ces condensations, soit par tubage, soit par ventouse, même pour le mazout, mais attention sur des revêtements de façade clairs.
  • Toutes les chaudières peuvent être mises en cascade, une régulation intégrée se chargeant de l'optimisation.
  • C'est BUDERUS qui a mis au point les bruleurs de mazout à flamme bleue, à ne pas confondre avec les bruleurs à flamme froide. Les dernieres goutelettes de mazout sont recyclées, gazéifiées et brulées.

2) Les pompes à chaleur

  • BUDERUS a aussi une gamme de pompe à chaleur
    • compacte en triphasé
    • ou split en monophasé
  • Pour une PAC eau-eau, compter en terrain 3 fois la superficie des planchers chauffants.
  • Les PAC permettent d'introduire le concept de chauffage hybride avec une chaudière classique couplée à une pompe à chaleur qui fonctionnent alors avec son meilleur COP (coefficient de performance).
  • De plus, la régulation permet d'adapter le système hybride au coût réel des diverses énergies !

3) Labellisation

  • A partie de 2015, tous les systèmes devront être labellisés en classe A, B, C, etc. comme les frigos.

4) Discussion

  • La contenance en eau des chaudières au gaz devenant de plus en plus faible pour des raisons de compacité dans les immeubles à appartement, leur charge calorique augmente dans les mêmes proportions, avec à la clé une durée de vie moindre.
  • Les chaudières à pellet commercialisées jusqu'il y a peu, ont été abandonnées, le prix des pellets variant fortement et ayant tendance à augmenter, puisque les ressources vont fortement diminuer face à une demande croissante. La machinerie pour alimenter une chaudière à pellet est lourde et sujette aux pannes avec des pellets trop humides. Le coût d'une chaudière à pellet n'est pas donné et donc l'investissement est-il rentable ?
  • Une garantie de 5 ans accompagne tous les produits.

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0

Recherchez dans notre site...

ARALg Web

Partagez ce site avec...

Le comité juridique de l'ARALg est conseillé par notre avocat, Me Gunther PAHAUT, du bureau

Les membres de l'ARALg  peuvent avoir une page gratuite sur notre site pour présenter leur travail, leurs réalisations, leur fierté,…

ARALg

Quai des Ardennes, 12, 4020 Liège

(entrée par la rue de Chaudfontaine)

Tél. : 04 340 04 60

info@aralg.be

Permanence du secrétariat :

mardi et jeudi de 14:00 à 17:00 H, sauf pendant le mois de juillet.

Pour toute information, écrivez-nous...

Jean Glaude, responsable Web de l'ARALg
Jean Glaude, responsable Web de l'ARALg

Les entreprises peuvent également avoir leur publicité sur notre site.